En route vers le “Zéro Phyto”

rainette_panneau-3-grenouilles

La loi de transition énergétique pour la croissance verte interdit depuis le 1er janvier 2017 l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques pour l’ensemble des structures publiques pour l’entretien des espaces verts, promenade, forets, et voiries.

D’autre part, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019. Cette mesure concerne tout particulièrement les jardiniers amateurs.

Bien que ces mesures puissent paraître inacceptable pour certains, les risques pour notre environnement, mais surtout les risques pour notre santé sont bien présents.

Au-delà de constituer une atteinte  l’environnement, traiter régulièrement les trottoirs, les jardins, les parcs avec des pesticides, c’est risquer de mettre en contact les enfants ou les animaux domestiques avec des produits potentiellement dangereux pour leur santé. Des solutions alternatives existent aujourd’hui, peut-être moins radicales, mais c’est à nous de prendre conscience et d’accepter qu’un peu de verdure puisse cohabiter avec nos trottoirs pour le bien être de nos générations futures.